L’intelligence artificielle

ANALYSE DE TEXTE – CMN5550 / GESTION DES CONNAISSANCES – HIVER 2017, UNIVERSITE D’OTTAWA

6-034f10


L’intelligence artificielle

31 janvier 2017

 
https://www.technologyreview.com/s/601882/inside-facebooks-artificial-intelligence-engine-room/

http://www.theverge.com/a/mark-zuckerberg-future-of-facebook

https://www.wired.com/2016/11/google-facebook-microsoft-remaking-around-ai/


« L’intelligence artificielle se définit comme le contraire de la bêtise naturelle »
Woody Allen


Avant de développer l’analyse des 3 articles, une définition de l’intelligence artificielle s’impose, pour bien cerner le sujet !

L’intelligence artificielle peut se définir comme

  • Une discipline scientifique relative au traitement des connaissances et au raisonnement, dans le but de permettre à une machine d’exécuter des fonctions normalement associées à l’intelligence humaine telles que compréhension, raisonnement, dialogue, adaptation, apprentissage, etc.
  • Une discipline scientifique recherchant des méthodes de résolution de problèmes à forte complexité logique ou algorithmique. Par extension elle désigne, dans le langage courant, les dispositifs imitant ou remplaçant l’humain dans certaines mises en œuvre de ses fonctions cognitives.

ai

L’intelligence artificielle fait l’objet de nombreuses recherches et de nombreux développements technologiques au sein des plateformes telles que Google, Microsoft, Amazon ou encore Facebook et Twitter. Toutes ces compagnies, aidées par des ingénieurs issus de grandes universités, cherchent à conceptualiser des systèmes d’apprentissage qui peuvent reconnaître des objets, des animaux, des gens, des scènes photographiques entières, des systèmes de reconnaissance vocale, de traduction, de compréhension du langage, etc..

Il s’agit d’un réel changement technologique au sein de ces grosses compagnies orientées services, qui sont intimement persuadées que les services basés sur l’intelligence artificielle peuvent – à terme – devenir leur première source de revenus. Elles accélèrent donc la recherche et le développement de manière significative au sein de leurs organisations.

Selon le directeur de la technologie de Facebook, Mike Schroepfer, « Quand nous mettons au point un nouveau modèle ou une nouvelle technologie, elle est immédiatement prise en compte par des centaines de personnes pour travailler sur des produits qui eux-mêmes seront utilisés par des milliards de personnes ».

Ces compagnies adoptent d’ailleurs une nouvelle stratégie à l’égard de leurs employés, leur offrant des formations spécifiques en vue de s’adapter à cette nouvelle manière de fonctionner.

supply-chain-artificial-intelligence-e1455226266635

Le cas particulier de Facebook…

Le « data centre » de Facebook est situé à Prineville, dans l’Oregon (USA), au Sud de Seattle, au beau milieu de nulle part.sandy-and-prineville510

Les logiciels sont devenus de plus en plus efficaces dans la reconnaissance d’image et la reconnaissance vocale grâce à la puissance des processeurs.

Le « data centre » comporte des centaines de processeurs (GPU) au travail simultanément.

De nombreuses autres compagnies travaillent sur la conception de nouveaux processeurs, encore plus rapides et encore plus aptes à traiter les données algorithmiques. Google, par exemple, a annoncé la sortie d’une nouvelle génération de processeurs.

En avril 2016, Mark Zuckerberk, le CEO de Facebook, a dévoilé son ambitieuse vision pour les 10 années à venir. En même temps, Facebook venait de vivre une de ses meilleures années, accumulant plus de 1.65 milliards d’utilisateurs mensuels, ce qui en fait le réseau social le plus largement utilisé au monde !

Quelles sont les ambitions de Zuckerberg ?

Il veut se donner pour mission d’assurer que le monde entier soit connecté à internet et croit fermement que l’on ne peut obtenir la meilleure intelligence artificielle ou réalité virtuelle tant que l’on n’amène pas internet à l’ensemble de la planète. C’est dans cet esprit qu’il développe tant de temps (et d’argent) sur des projets de connectivité.

Zuckerberg s’exprime sur le sujet et dit :“Il existe des études qui prouvent que pour chaque 10 personnes qui se connectent à Internet, environ 1personne quitte le seuil de pauvreté et environ 1 nouveau job est créé. Si l’on évoque les 4 milliards de personnes qui ne sont pas encore connectés, diffuser la connectivité est clairement le meilleur moyen pour améliorer la qualité de vie de beaucoup de gens dans le monde.

Zuckerberg ajoute : Beaucoup de personnes ont des lacunes en éducation ou en santé. Si vous vivez dans une ville qui ne possède pas une bonne école, Internet reste votre meilleur atout pour recevoir une bonne éducation.  Si vous vivez dans un endroit où vous n’avez pas de bon médecin, Internet est votre meilleur atout pour être capable de savoir quelle devrait être votre état de santé.

Quand on voit la tournure que prend Internet, quand on sait à quel point Internet peut être rempli de fausses informations, d’informations contradictoires, de fausses vérités, de rumeurs, d’informations marketing propagées par les sociétés elles-mêmes pour faire du chiffre d’affaire, c’est assez ahurissant d’entendre ce genre de discours de la part d’un CEO. C’est un manque de crédibilité et un  discrédit total, selon moi…

Bref, revenons-en à ses projets d’avenir.

La mission de Facebook est donc de créer un monde « ouvert et connecté ». Les dirigeants de Facebook se rendent – quand même – compte qu’il existe 3 obstacles majeurs pour les 4 milliards de personnes qui ne sont toujours pas connectées à Internet :

  • L’accessibilité physique aux réseaux : même si ces personnes possèdent un smartphone, elles peuvent vivre dans une zone où aucun signal ne passe ;
  • L’accessibilité financière aux réseaux : même si ces personnes possèdent un smartphone et qu’elles ont accès au signal, les données peuvent rester à un coût élevé ;
  • L’accessibilité,à la technologie : certaines personnes n’ont juste pas grandi avec un ordinateur, avec Internet

Facebook semble avoir des projets pour chacune de ces pierres d’achoppements, la première étant l’accessibilité physique au signal. La compagnie a développé des petits avions photovoltaïques qui vont servir de relais dans le ciel, comme une sorte de tour-relais. Le projet s’appelle Aquila et a déjà été testé fin juin 2016, avec succès semble-t-il.

11113803_10102081915691061_835349162202507231_n_w_600

Facebook va également introduire un nouveau projet, Terragraph, qui va augmenter la rapidité de téléchargement des vidéos ou des informations par exemple.

Facebook a des projets liés à la domotique, qui sont liés à des logiciels d’intelligence artificielle.

Mais l’un des facettes que Facebook va le plus développer est la réalité virtuelle. Facebook avance 2 raisons majeures à cela :

  • Nous vivons dans un monde en 3D et non en 2D
  • Nous souhaitons partager nos expériences

La technologie serait prête pour commercialiser rapidement des produits de réalité virtuelle, bien plus rapidement que des applications ou produits liés à l’intelligence artificielle.


En temps qu’utilisatrice moi-même de nouvelles technologies – et épouse d’informaticien ! – je me trouve face à un dilemme : faut-il tenter de garder la main sur l’évolution de l’intelligence artificielle, jusqu’à quel point cette évolution ne va-t-elle pas nous dépasser, voire nous échapper, mais en même temps, réguler la recherche n’est-ce pas aussi l’étrangler et donc lui nuire ?

L’évolution de l’être humain a – jusqu’à présent – été lente et progressive. Et en moins d’un siècle, elle subit une accélération fulgurante. Nous ne sommes pas encore dans la science-fiction où la machine serait pourvue d’émotions et pourrait prendre le pas sur l’homme mais il faut voir à long terme et envisager l’avenir de l’intelligence artificielle et ce que nous voulons en faire.

Le débat est ouvert…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s